Category: Actualités du marché chinois

New Tech Applied in China’s Healthcare Industry

Le 24 août dernier, Irénée Robin, directeur et co-fondateur de VVR Medical a participé à la table ronde « New Tech Applied In China’s Healthcare Industry » organisée par La French Tech Shanghai.

Cet article revient sur l’intervention d’Irénée Robin, au cours de laquelle il a partagé des conseils pour les entreprises du domaine des technologies médicales souhaitant réussir sur le marché chinois. Passionné et au fait des dernières avancées dans le domaine, Irénée a également évoqué les innovations récentes qui ont retenu son attention, suscitant fascination et espoir telle que de l’utilisation de logiciels de réalité virtuelle en substitution des médicaments, pour soigner des pathologies du système nerveux central (tels que les douleurs ou certaines phobies) !

Au cours de son intervention, Irénée Robin a d’abord partagé son expertise concernant le processus d’enregistrement réglementaire des produits très innovants. Il a expliqué comment interagir avec le régulateur chinois (NMPA) lorsqu’il s’agit de soumettre des demandes d’autorisation de mise sur le marché de technologies encore inconnues de ce dernier. Dans ce cas, les procédures sont longues et complexes et la demande d’autorisation n’est pas toujours validée, c’est pourquoi il est conseillé de s’appuyer sur l’aide d’un expert pour maximiser les chances de succès.

Irénée Robin a ensuite insisté sur la nécessité de réaliser une évaluation de sa technologie avant d’initier les procédures d’enregistrement en vue de la mise en place d’un réseau de distribution sur le marché chinois. Selon notre expert, il est essentiel de confronter son produit ou son service à une série de questions qui permettront de déterminer l’adéquation de celui-ci avec les besoins du secteur médical chinois et la pertinence de son intégration au marché local. En effet, avant de se lancer, il est crucial de s’assurer que son produit ou service apporte une amélioration dans la résolution d’un problème précis :

  • Pour les patients (amélioration du standard de soins, de diagnostic, de prophylaxie…)
  • Pour les praticiens (facilitation ou accélération du diagnostic, ambulatoire vs. Hospitalisation, aide à la décision clinique…)
  • Pour les hôpitaux (diminution des coûts, facilitation des flux de patients, synergies entre départements, meilleure utilisation des dispensaires locaux ou « points of care » …)
  • Pour résoudre un problème de santé publique important pour le gouvernement chinois (Progression du home care, impact médico-économique…)

Dans certains cas, la technologie peut apporter des solutions ou des améliorations à différents niveaux. Par exemple, une innovation permettant de diagnostiquer précocement certaines maladies constitue à la fois une avancée pour les patients en permettant des traitements moins lourds. Elle permet également d’alléger le coût et la durée de la prise en charge pour les hôpitaux. Enfin, elle peut faire reculer la prévalence de certaines pathologies au sein de la population pour finalement permettre au système médical de réaliser des économies à l’échelle nationale.

Selon Irénée Robin, il est indispensable d’être capable de qualifier voire mesurer précisément l’impact que le produit ou service aura dans la résolution du problème, et d’identifier à qui cette amélioration profitera. De plus, il ne s’agit pas seulement d’introduire de la technologie dans le soin pour être considéré comme une innovation médicale. En effet, c’est en combinant technologie, compétences cliniques et compréhension des parcours de soins (souvent complexes et impossibles à modifier en profondeur) que les produits et services acquièrent une valeur ajoutée et révolutionnent le secteur médical. L’innovation médicale doit répondre aux attentes réelles des patients et des praticiens. Irénée Robin conclue en rappelant que les plus grands succès en health tech s’obtiennent en s’appuyant sur des équipes pluridisciplinaires dans toutes les phases de recherche et développement.

En résumé, avant de se lancer sur le marché chinois, il faut :

  1. Identifier et qualifier précisément l’amélioration qu’apportera le produit ou le service dans le secteur de la santé chinois ;
  2. Prendre en compte l’ensemble de la chaine de soins et s’appuyer sur une équipe interdisciplinaire dès la phase de développement ;
  3. Accompagner l’innovation d’une connaissance du fonctionnement du monde médical et des enjeux propres au secteur en Chine.

Dans la seconde partie de son intervention, Irénée Robin a analysé plus précisément les collaborations franco-chinoises dans le domaine de la health tech. Selon lui, la stratégie à privilégier pour réussir sur le marché chinois serait de conserver toute la recherche et le développement de l’innovation produit en France, et de s’appuyer sur les forces d’un partenaire chinois dans la mise à l’échelle et la commercialisation sur toute la Chine des innovations développées hors Chine. « Les meilleures alliances sont celles qui jouent sur les forces des partenaires, et non celles qui visent à corriger leurs faiblesses ».

Vous avez un projet?

Irénée Robin et l’équipe d’experts de VVR Medical peuvent vous conseiller et vous aider à réaliser votre projet de développement en Chine. Contactez-nous!

Read More
[Guide VVR International] Comment régler vos achats lors de votre voyage en Chine ?

La Chine, en tête dans l’utilisation du paiement électronique en Asie et dans le Monde.

En Chine, le mode de paiement à privilégier est passé de l’espèce au paiement mobile, au détriment des cartes de crédit. En effet, aujourd’hui la Chine est le leader mondial dans l’utilisation du paiement via les applications des téléphones portables. Alipay ou WeChat Pay sont les modes de paiement principaux de la quasi-totalité de la population chinoise, qu’elle soit urbaine ou rurale, et permettent tant de payer un fruit à un vendeur de rue, que de s’acheter un billet d’avion pour l’Europe.

Le paiement électronique : indispensable pour accéder à certaines applications et services

Les paiements en liquide sont toujours acceptés en théorie, à l’exception des commandes et services liés à des applications comme DIDI, un service de VTC très répandu en Chine, équivalent à Uber, ou les services de restauration à domicile. Ces applications ne peuvent être payées qu’avec un paiement électronique. Il ne vous sera donc pas possible de commander un chauffeur DIDI, sans avoir mis en place une solution de paiement électronique au préalable. A noter : DIDI peut être utilisé directement via Alipay et dispose d’une interface en anglais, ce qui n’est pas le cas de toutes les applications. En effet, certaines applications comme Meituan and Ele.me proposant de la vente de nourriture à emporter ne sont encore disponibles qu’en chinois.

Le recul du paiement en espèces dans tous les secteurs de l’économie chinoise

Il est cependant à noter, que la majorité des vendeurs (chauffeurs de taxi, épiciers…), et des entreprises (restaurants et autres…) préfèrent très fortement être payés par Alipay et WeChat Pay qu’en espèces.

Quant à la carte bancaire internationale, celle-ci est en théorie acceptée dans les magasins, restaurants et hôtels dans les grandes villes, comme Shanghai, Beijing Shenzhen ou Guangzhou, mais les terminaux acceptant les cartes internationales ayant été pas ou très peu utilisés durant les 3 dernières années, il arrive que cela ne soit plus possible.

Le paiement électronique est désormais accessible aux étrangers

Historiquement, ces 2 moyens de paiement étaient accessibles uniquement aux détenteurs de carte bancaire émise par une banque chinoise ; cela rendait les voyages en Chine de plus en plus complexes pour les étrangers non-résidents.

Afin de faciliter votre voyage et d’assurer vos paiements en toutes circonstances, il est donc conseillé d’opter pour une des options de paiement électronique : WeChat Pay et Alipay.

Depuis aout 2023, ces méthodes sont enfin accessibles aux étrangers ne disposant pas d’un compte en banque chinois ! Désormais, il est possible de s’inscrire sur Alipay ou WeChat Pay avec :

  • un numéro de téléphone non-chinois
  • les informations d’un passeport étranger
  • une carte bancaire internationale

… Pour finalement créer un compte Alipay et / ou WeChat Pay. Une ne fois cela fait, vous pourrez utiliser ces 2 applications pour vos achats du quotidien.

Le taux de change appliqué lors de vos transactions est défini par la banque émettrice de votre carte bancaire. Néanmoins, il est possible que certaines fonctions comme les transferts d’argents ou les envois d’enveloppes rouges (option permettant d’envoyer des cadeaux à ses contacts, faisant écho à la tradition des enveloppes rouges données aux enfants à l’occasion du nouvel an chinois) ne soient pas accessibles avec une carte bancaire étrangère.

A noter avant de s’inscrire sur WeChat Pay et Alipay

  • Avant de procéder à l’inscription à l’une de ces applications, assurez-vous que vous êtes en mesure de recevoir les codes de vérifications par SMS qui vous seront envoyés lors de la création du compte (dans le cas contraire, il sera indispensable de se procurer une carte SIM chinoise).
  • Il est possible de réaliser l’inscription depuis l’étranger cependant, la vérification d’identité doit être faite en Chine car la fonction de reconnaissance faciale n’est pas disponible dans certains pays.

Guide pratique d’installation ALIPAY

  1. Téléchargez l’application et inscrivez-vous en choisissant la version internationale
  2. Ajoutez votre compte en banque en appuyant sur « add now », puis laissez-vous guider par l’application pour compléter l’inscription
  3. Scannez les QR codes des commerçants ou présentez votre QR code personnel pour payer.

Guide pratique d’installation WECHATPAY

  1. Installez WeChat sur votre téléphone (ou assurez-vous d’avoir la version la plus récente, effectuez la dernière mise à jour si besoin) puis inscrivez-vous avec votre numéro de téléphone ou connectez-vous.
  2. Activez Weixin Pay : pour cela appuyer sur « Me » – « Service » puis « Wallet » dans l’application. Il est également possible d’activer Weixin pay en appuyant, en bas sur Me – settings – general – tools – weixin pay
  3. Compétez vos informations et ajoutez une carte en allant dans l’onglet Wallet puis en appuyant sur « add a card » pour ajouter votre carte. Il faut accepter les conditions d’utilisation et suivre les étapes afin de compléter les informations d’identité (si vous utilisez un passeport pour cette étape, vous recevrez une notification qui vous invitera à charger une copie de votre pièce d’identité dans l’application). Enfin appuyez sur « Next » et suivez les instructions de l’application pour ajouter votre carte.
Read More
The In-Vitro Diagnostics market post-Covid in China

The Chinese In-Vitro Diagnostics market post-Covid evolution

From one-seventh (1/7) of the global market in 2018, and despite almost doubling in value (16 bn$ vs. 9bn$), the In-vitro diagnostics post-covid market of China now represents “only” one-eighth (1/8) of the global market. And indeed, this market’s YOY growth is around 20%, which is lower than the growth rates of all other major zones.

How to explain this relative “under-performance” ?

Several factors explain this relative “under-performance”. To start with, the pandemic took its toll on the IVD market evolution, as it focused the vast majority of the industry almost exclusively on Covid-19 diagnostics – thereby delaying much needed innovation in other therapeutic areas. In addition, various zero-Covid policy-related measures taken during 2020-2022 also negatively impacted the smooth development of the local IVD industry.

China’s reopening: new opportunities for foreign companies

  • However, now that China has fully reopened, the potential for the country to re-capture this growth differential is massive:
  • Diagnostics – and, in particular, early-stage confirmatory diagnostics and large-scale screening products – are still under-utilized in China compared to the rest of the world, which explains a per capita IVD consumption under 10$ compared to >60$ in the USA, 38$ in Japan and 30$ in Europe.
  • The large number of PCR testing laboratories set up during the pandemic are being converted to provide diagnostics on various kinds of targets, such as tumor precision diagnosis, reproductive genetics, birth defects, pathogen detection
  • Independent Clinical Laboratories (ICL) are on the fast rise and represent now a market size of ~4bn$ within the overall diagnostics market.
  • In main cities, following the publication of State Decree 739 in 2021, the government actively promotes the generalization of Laboratory Developed Tests (LDT), which can be viewed as China’s interpretation of the CLIA model.
  • The “Healthy China 2030” Plan sets ambitious objectives on multiple health indicators: achieving them will require strong improvements in the diagnostics area, sometimes even more so than in therapeutics.

The Chinese diagnostics market: growth perspectives

Therefore, VVR Medical considers that the Chinese diagnostics market will grow faster than the overall healthcare sector in the coming years, thus providing European Dx innovators with unique international development opportunities.
We estimate a ~25% YOY growth of the Chinese diagnostics market throughout the period 2023-2030.

Key Takeways from the China Association of Clinical Laboratory Practice (CACLP) Exhibition 2023

Integration, high throughput, instantaneous results, affordability, and portability are the key development trends of products and technologies in China IVD Market. This was clearly illustrated during the CACLP Exhibition 2023 (27-29 May, Nanchang) where a significant amount of new product offerings – particularly from up-and-coming Chinese companies rather than the historical big players such as Roche, Abbott or Siemens – revolved around the following domains:

  • Flux Management: Affordable Laboratory Automation Systems (LAS) aimed at second-tier hospitals, with such a variety of products and providers that we believe it will eventually lead to industry restructuring and concentration.
  • Last Mile Healthcare: POCT diagnostics, with products that tick the affordability box but, so far, in our opinion, lack the capabilities for integration and have not reached the desired level of portability yet;
  • Highly affordable NGS: democratization of sequencing via home-grown, China-specific equipment and technologies such as the AXP100 from Shenzhen-based AxBio.

 

Article written by Irénée Robin, Co-founder & Managing Partner at VVR Medical

Read More
VVR International : la capacité d’innovation en Chine

Interview de Camille Verchery, dans la lettre du Club Chine de l’EM Lyon

Camille Verchery, directeur et fondateur de VVR International, a exposé les forces et les dynamiques du marché chinois tout en mettant en lumière les opportunités offertes aux entreprises françaises lors d’une interview accordée à l’EM Lyon, pour le Club Chine.

L’énergie : au coeur de la stratégie de développement de la puissance chinoise

Tout d’abord, le secteur de l’énergie est devenu en quelques années un secteur stratégique pour la Chine. Ne disposant pas d’énergies fossiles, le pays a investi massivement dans la recherche et le développement d’alternatives afin d’accroître son indépendance vis-à-vis du reste du monde. Ainsi, la Chine est désormais l’un des leaders dans le domaine de l’énergie éolienne et photovoltaïque mais aussi nucléaire. C’est également un acteur de premier plan dans l’industrie des batteries et dans les techniques d’exploitation de l’hydrogène.

L’enjeu pour les entreprises françaises en pointe dans ces domaines sera de se positionner sur ce marché chinois en demande de technologies innovantes.

L’essor du marché de la santé en Chine et les dispositifs médicaux

Le marché de la santé en Chine est extrêmement dynamique. Cette croissance s’explique notamment par le vieillissement de la population et de l’augmentation des exigences en matière de services de santé. La Chine souhaite bénéficier de l’excellence des entreprises étrangères dans ce secteur et mène pour cela des politiques d’attractivité.

Enfin, l’instauration de la sécurité sociale qui s’inscrit dans la volonté de l’Etat d’améliorer le niveau de santé global de la population offre de nombreuses opportunités de développement pour les entreprises françaises innovantes de la santé et des dispositifs médicaux.

Start-up et innovation : la Chine sur le devant de la scène internationale

La Chine est devenue l’un des plus grands incubateurs de start-ups au niveau mondial. Ce succès est porté par les financements et les politiques d’incitations de l’Etat qui a conscience du rôle décisif et stratégique qu’occupe l’innovation dans le jeu politique et économique international.

Dans ce contexte, il s’agit désormais d’identifier les secteurs dans lesquels la France détient le leadership, et d’analyser les avancées chinoises afin de mettre en place des stratégies permettant aux entreprises françaises d’en bénéficier.

Une expertise régionale pour un succès mondial

Au regard des dynamiques de marché et enjeux actuels, le développement à l’international des entreprises est souvent voué à s’étendre à des aires géographiques au-delà de la Chine. C’est pourquoi, VVR International a participé à la fondation de Globallians. Ce réseau de partenaires rassemble aujourd’hui 16 sociétés d’accompagnement au développement international, spécialisées sur une région du monde.

Grâce à leur coopération à travers le réseau Globallians, ces sociétés sont en mesure d’accompagner les entreprises à l’international tout en offrant l’expertise nécessaire à la prise en compte des spécificités propre à chacune des régions ciblées.

Retrouvez l’intégralité de l’interview en ligne sur la page LinkedIn de l’EM lyon ou en cliquant ici pour télécharger le PDF.

Read More
Le portage salarial en Chine : l’amorçage d’une stratégie de développement

Le portage salarial consiste à passer par une société implantée en Chine pour héberger physiquement et juridiquement un collaborateur, étranger ou Chinois. Il permet aux entreprises ne disposant pas d’établissements en Chine de recruter et de travailler avec un collaborateur localement.

Cette solution constitue une étape clé, parfois décisive pour assurer un développement sécurisé et réussi en Chine : l’entreprise peut initier son développement tout en limitant les risques et les investissements. Il s’agit d’une option de transition entre le début de l’implantation et la création d’une structure en Chine. La société de portage offre un accompagnement tout au long du processus d’établissement et d’acquisition d’une autonomie totale.

Ainsi, le portage salarial offre aux entreprises souhaitant se tourner vers le marché chinois, la possibilité d’appréhender le marché sans avoir besoin de s’y établir physiquement et d’avoir une entité juridique en Chine. Cette solution offre une grande flexibilité et une efficacité dans son déploiement et son adaptation. Le collaborateur porté est quasi-immédiatement opérationnel pour intervenir localement.

Grâce à un accompagnement et à une connaissance fine du monde du travail chinois et de sa législation, la société de portage permet à la société étrangère d’initier son activité en Chine sans avoir besoin d’expérience ou de compétences managériales multiculturelles spécifiques.

L’entreprise délègue la gestion de la paie du salarié et les formalités administratives associées auprès de l’ensemble des organismes locaux. En effet, la société tiers sera l’employeur local de l’employé qui bénéficiera de ce fait d’un contrat local. À ce titre, la société de portage effectue les démarches en vue de l’obtention du visa de travail et permis de résidence pour les collaborateurs étrangers qui viendraient travailler en Chine. La société de portage fera office d’intermédiaire pour le versement des salaires et l’acquittement des différentes taxes et charges liées à l’employé (les assurances, les cotisations).

La société qui assure le portage salarial en Chine assure la gestion et le suivi des frais des employés et est l’interlocuteur local permettant d’entretenir un contact solide avec le collaborateur basé en Chine. Enfin si nécessaire, la société de portage peut louer des bureaux ou tout autre local nécessaire à l’ activité de l’entreprise en Chine.

Le portage salarial en Chine : spécificités et encadrement législatif

En Chine, le portage salarial est strictement encadré. Peu d’entreprises peuvent proposer ce service en toute légalité. En effet, à ce jour, VVR International est la seule entreprise européenne bénéficiant de licences reconnues par les autorités chinoises telles que la Labor Dispatch Licence. A noter, le portage d’un employé chinois et d’un employé étranger n’est pas encadré de la même façon par la loi.

Le portage salarial exige en Chine que la société de portage paye l’intégralité des taxes et charges sociales dans le lieu de résidence du collaborateur porté. Grâce à son implantation multiple, y compris quatres régions stratégiques du pays – Shanghai, Pékin, Guangzhou et Shijiazhuang – VVR International offre un large choix de zones dans lesquelles déployer les activités de l’entreprise en fonction de son domaine et de sa stratégie.

VVR International : Une expertise RH et en gestion d’équipes franco-chinoises

Les différences de cultures et de fonctionnement du monde du travail peuvent être des obstacles, conduire à des incompréhensions ayant un impact négatif sur le déploiement de l’entreprise en Chine. VVR International, forte de sa présence en France et en Chine et bénéficiant d’experts en ressources humaines et en gestion d’équipes chinoises, assure la mise en place de la collaboration dans les meilleures conditions et aide à gérer les moments difficiles et les imprévus (accident, démission, épidémie…).

VVR International : le recrutement sur mesure, votre solution pour le portage salarial en Chine

Le choix du collaborateur est décisif dans la réussite des premières étapes de développement en Chine. C’est pourquoi, en plus des services de portage, les équipes de VVR International peuvent assurer le recrutement d’un nouveau collaborateur chinois ou étranger.

Grâce à l’expertise de leur département dédié VVR RH, VVR International se charge de chasser, interviewer, trier selon un process unique, puis finalement sélectionner les meilleurs talents afin de vous proposer le candidat idéal à recruter. Pour cela, nos équipes procéderont à un diagnostic de l’entreprise et des besoins afin de définir le profil type le plus adapté au poste.

Téléchargez notre fiche pratique sur le portage salarial en Chine.

VVR International accompagne également les salariés étrangers en assurant leur installation en local, leur formation et leur management afin de leur offrir les meilleures conditions d’accueil et faciliter leur adaptation.

Vous envisagez un développement en Chine et souhaitez vous appuyer sur un collaborateur basé localement pour initier votre projet? Vous avez un projet de gestion de Ressources Humaines en Chine et vous vous posez de nombreuses questions sur les modalités et formalités pour recruter, puis sécuriser et pérenniser les bons collaborateurs ?

Contactez-nous! Notre équipe d’experts sera ravie d’échanger avec vous et de vous conseiller.

Read More
La vitalité du marché des compléments alimentaires en Chine

Au croisement de la médecine, du secteur du bien-être et de la cosmétique, le marché des compléments alimentaires est particulièrement dynamique en Chine. Celui-ci a généré plus de 31 Milliards de dollars en 2022. Depuis 2018, la croissance est de plus de 5% d’une année sur l’autre et poursuit cette dynamique.

Parmi les effets attendus des compléments alimentaires, c’est le renforcement des défenses immunitaires qui est fortement recherché par les consommateurs chinois puisqu’ils représentent 29% des compléments vendus, devant les vitamines qui génèrent 15% du marché, et les compléments aidant à lutter contre la fatigue qui correspondent à 13% des ventes.

Le pic de consommation observé entre octobre et décembre en 2021 met en avant la volonté des consommateurs de préparer leur corps à la saison hivernale plus propice au développement de maladies et à la circulation des virus saisonniers.

Une attention plus grande apportée au bien-être et à la santé s’observe depuis quelques années en Chine et s’est intensifiée avec l’épidémie de Covid mais également avec les réseaux sociaux sur lesquels les influenceurs font la promotion de leur hygiène de vie combinant sport, alimentation et produits de soin et de santé innovants. Cela contribue à la croissance du secteur des compléments alimentaires, à la diversification des produits ainsi que des profils consommateurs.

En effet, le marché s’élargit en direction de populations plus jeunes qui découvrent une gamme de produits et de principes actifs adaptés à leurs besoins. Néanmoins la consommation de compléments alimentaires est géographiquement et sociologiquement centrée, en effet cette consommation est majoritairement portée par les populations urbaines appartenant aux catégories socio-professionnelles supérieures. Enfin, au sein de cette population, les pratiques liées à l’hygiène de vie et les habitudes de consommation varient selon l’âge et le sexe : malgré un élargissement du marché et une augmentation du taux de pénétration générale, les personnes âgées et les femmes demeurent le cœur de cible de ces produits.

Panorama du marché chinois des compléments alimentaires

Le marché des compléments alimentaires est dominé par les acteurs nationaux : 4 des 5 principales entreprises sont chinoises :

  • By-Health détient 6% du marché des compléments alimentaires,
  • Amway en détient quant à elle 4%.

Parmi les 16 535 références officiellement enregistrées en Chine en 2020, seulement 783 étaient des produits importés (soit 5% des produits présents sur le marché).

A ces produits enregistrés s’ajoutent les produits étrangers entrant sur le marché chinois via les plateformes de cross border e-commerce.

Ainsi, en 2021, les importations représentaient au total 17,8 % du marché des compléments alimentaires en Chine. Bien que cette part du marché soit encore faible, la valeur de cette dernière est en constante augmentation depuis 2017. En effet les importations de compléments alimentaires représentaient en 2017 moins de 2,2 Milliards de dollars, elles ont atteint une valeur de plus de 5 Milliards en 2021.

Les pays importateurs de compléments alimentaires en Chine

Parmi ces pays importateurs :

  • Les États-Unis détiennent 20% de parts du marché des compléments importés,
  • Suivis de l’Australie et de l’Allemagne.
  • La France compte de nombreuses entreprises à la pointe dans ce secteur pourtant elles ne représentent que 4% des importations en Chine.

La distribution des compléments alimentaires en Chine

En Chine, les compléments alimentaires sont majoritairement commercialisés sur le marché après avoir été officiellement enregistrés et validés par les autorités (93%).

Seule une infime part (environ 7%) est vendue en Chine via le cross border e-commerce. Les produits sont alors vendus sur des plateformes dédiées à ce mode de commercialisation. L’entreprise est dispensée de la validation préalable des autorités mais elle ne peut pas accéder aux circuits de distribution domestiques (online et offline).

Sur le marché domestique, les compléments alimentaires sont achetés via différents canaux mêlant online et offline. Néanmoins cette organisation multicanale évolue. Jusqu’en 2017 les supermarchés étaient le canal de vente principal pour les compléments alimentaires, représentant environ 45% des ventes totales, mais son importance n’a cessé de diminuer depuis, au profit de la vente en ligne.

En 2020, 44% des achats de compléments alimentaires en Chine sont faits en ligne (sur des plateformes telles TMall…) contre 30% au supermarché, le reste des ventes se fait via des magasins franchisés, de la vente directe…

Le choix entre marché domestique, et cross border e-commerce, dépend de la taille de l’entreprise et des objectifs visés à court, moyen et long terme. Pour les moyennes et grandes entreprises souhaitant se développer en Chine de manière pérenne, la solution la plus adaptée est de se lancer dans la certification chinoise de ses produits, afin de pouvoir être présent sur le marché domestique, bien que la certification des produits présente un coût et des délais importants. En effet, ce mode d’importation permettra à l’entreprise de s’inscrire durablement sur le marché chinois en obtenant une reconnaissance officielle de l’Etat. Grâce à cette validation, l’entreprise pourra déployer ses produits sur l’ensemble des canaux de commercialisation, et gagnera ainsi plus facilement la reconnaissance et la confiance des consommateurs.

Le cross border e-commerce, représente pour les entreprises étrangères du secteur, une opportunité pour tester le marché rapidement, sans se lancer dans une procédure d’enregistrement. Cependant, ce canal ne représente qu’une faible part du marché global.

L’importation des compléments alimentaires en Chine

La procédure d’importation sur le marché domestique varie selon la nature des compléments alimentaires. En effet, les autorités chinoises divisent ces produits selon deux catégories en fonction de la composition et des revendications.

  1. Si le complément alimentaire offre par sa composition un supplément de vitamines et de minéraux (parmi la liste de 24 ingrédients établie par les autorités), l’entreprise devra suivre la procédure de dépôt (filing), qui dure environ 6 mois lors de la première importation. L’autorisation d’importation sera ensuite valable sans limite dans le temps et les importations suivantes seront plus rapides.
  2. En revanche, si le produit à importer est basé sur un principe actif revendiquant des effets précis sur la santé (amélioration du système immunitaire, diminution de la fatigue, etc.), il appartient alors à la catégorie des Fuctional Vitamin Dietary Supplements. Dans ce cas, l’entreprise devra répondre à des conditions d’importation plus exigeantes nécessaires à la validation de la procédure d’enregistrement (registration). Cet enregistrement prend en moyenne entre 2 ans et demi et trois ans à être validée et nécessitera le recours à des acteurs tiers.

VVR Médical, filiale de VVR International dédiée à la santé et aux technologies médicales met ses compétences à votre service pour accélérer, sécuriser et pérenniser le développement de votre entreprise en Chine. Forte d’une équipe dédiée de 12 personnes comptant plus de 15 ans d’expérience en Chine en santé humaine, VVR Medical offre à ses clients l’ensemble des services du Groupe ajustés aux enjeux et aux exigences propres à ce secteur.

Vous avez un projet de distribution en Chine? contactez-nous!

Ce sujet vous intéresse? Découvrez aussi notre article dédié au “webinair sur la filière compléments alimentaires en Chine” qui s’est tenu en janvier 2023.

Read More
Les produits laitiers en Chine : un marché à la croissance solide

Le marché des produits laitiers en Chine : une croissance qui profite aux marques étrangères

  • Les produits laitiers ont été introduits récemment au régime alimentaire des chinois.
  • Leur consommation a débuté dans les années 1990 et a connu jusqu’aux années 2000 une croissance timide.
  • Aujourd’hui, l’intérêt de la population pour les questions relatives à la nutrition a fait exploser le marché.

Le marché des produits laitiers en Chine : une croissance qui profite aux marques étrangères

En 2020, les ventes de produits laitiers en Chine s’élevaient à 62 Milliards d’USD. Bien que les chiffres soient encore inférieurs aux 159 Milliards d’USD du marché européen, la consommation de produits laitiers s’ancre dans les pratiques de la population chinoise.

En 2021, en moyenne, chaque habitant consommait l’équivalent de 53 litres de lait par an. Cette consommation reste inférieure à la moyenne mondiale qui est estimée à 114 litres (d’après Business France) mais elle poursuit sa croissance.

Avec de vastes exploitations et des usines soutenues par l’Etat, la Chine est le 3e producteur de lait mondial.

Pourtant, la production nationale ne couvre qu’une partie de la demande. C’est pourquoi le pays importe massivement du lait de l’étranger pour répondre à la consommation croissante et à la diversification des gammes de produits proposés.

La Chine est même le premier importateur mondial de produits laitiers. Ses importations ont augmenté de 10% en 2021 par rapport à l’année précédente.

Les produits laitiers français représentaient 6,51% des importations chinoises en 2021 en valeur faisant de la France le 5e exportateur mondial de produits laitiers en Chine derrière la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, l’Australie et l’Allemagne, devant les Etat-Unis qui détiennent 5,26% de parts de ce marché.

Les produits laitiers, allié d’une alimentation équilibrée

De plus en plus ajoutés au petit déjeuner ou lors des collations, ils font désormais partie des produits consommés quotidiennement car ils sont considérés comme étant :

  • sains, notamment grâce aux probiotiques et protéines qu’ils contiennent,
  • compatibles avec les régimes et la perte de poids,
  • bénéfiques pour le renforcement du système immunitaire et des os, particulièrement chez les personnes âgées, dont la proportion augmente au sein de la population en Chine du fait du vieillissement démographique en cours..

Des disparités sociologiques et géographiques

La consommation de produits laitiers croît de manière générale en Chine, les principaux consommateurs restent des urbains, plutôt jeunes davantage influencés par les modes de vie occidentaux.

L’engouement pour les bubbles tea, nouvelles boissons à base de billes de tapioca parfois lactées et plus largement, l’essor des boissons à emporter à base de thé ou de café encouragent la consommation de lait et offrent une nouvelle porte d’entrée pour le lait en Chine.

Le lait : une boisson tendance ?

L’absence d’habitude de consommation de produits laitiers favorise et entretient l’intolérance au lactose qui concerne l’immense majorité de la population chinoise. Cette intolérance se manifeste par un inconfort digestif pouvant aller, dans certains cas, à l’impossibilité de consommer du lactose.

La prévalence de cette intolérance au sein de la population chinoise s’explique par des prédispositions génétiques renforcées par le régime alimentaire historiquement faible en lactose.

En consommant régulièrement cette protéine, l’organisme produit de la lactase, l’enzyme nécessaire à la digestion du lactose. Ainsi, intégrer des produits laitiers consommés en faible quantité à ses habitudes alimentaires permet de réduire l’intolérance.

Enfin les changements de régimes alimentaires, notamment chez les enfants, conduiront à l’inscription de la consommation de produits laitiers dans l’alimentation quotidienne des chinois.

Les yaourts et leurs dérivés ont naturellement une faible concentration en lactose qui les rend particulièrement adaptés et appréciés en Chine.

Le développement du secteur des produits laitiers en Chine est soutenu par des modifications profondes des pratiques alimentaires annonçant une croissance durable du marché.

Vous souhaitez saisir les opportunités qu’offre le marché des produits laitiers en Chine ? Nos experts peuvent vous accompagner dans votre projet de développement en Chine

Contactez-nous!

Téléchargez cette infographie complète “Les produits laitiers en Chine” en pdf

Read More
L’année 2023 en Chine : fêtes et rendez-vous avec les consommateurs

Calendrier des fêtes chinoises 2023

L’année chinoise est ponctuée de fêtes “traditionnelles”, pour la majorité récemment importées ou créées par les acteurs majeurs du commerce en ligne chinois.

Pour les entreprises, ces festivités sont autant d’opportunités à saisir : certains événements sont accompagnés d’une augmentation de la consommation, et d’autres font l’objet de campagnes marketing dédiées.

Alors, pour ne rien manquer, voici le calendrier avec les dates clés de l’année !

Les fêtes traditionnelles

Les célébrations du Nouvel an marquent le commencement de l’année lunaire et s’achèvent avec la fête des Lanternes 15 jours plus tard. Entre cadeaux, voyages et vacances, la période est dynamique pour le commerce en Chine mais impose aux entreprises d’anticiper car cette période est synonyme de congés prolongés et s’accompagne d’un ralentissement de la production et des chaînes d’approvisionnement.

Le Qingming Festival a lieu chaque année aux alentours du 5 avril. A cette occasion les morts sont commémorés et les chinois ont pour coutumes de se rendre sur les tombes des défunts pour les entretenir et y déposer des offrandes.

A la fin du mois de juin, la fête des bateaux dragons s’étend sur plusieurs jours marqués par les courses de bateaux et est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’UNESCO depuis 2009. Cette fête rend hommage au poète Qu Yuan ayant vécu il y a près de 2 millénaires. D’autres traditions accompagnent la célébration de cette date comme les Zongzi, emblématiques gâteaux de riz enveloppés dans une feuille de bambou à la forme pyramidale qui auraient à l’origine été jetés à l’eau pour protéger le corps du défunt poète.

En Chine, deux fêtes célèbrent l’Amour, le 20 mai, jour du 520 dont la date prononcée en chinois est proche de “je t’aime”.

Plus tard dans l’année, il y a Qixi, la fête de l’amour en Chine. Elle a lieu le 7e jour de la 7e lune, ce qui correspond cette année au 22 août.

La fête du double 9 a lieu chaque année le 9 septembre et est dédiée à la bienveillance envers les aînés. A cette occasion, les chinois rendent visite aux personnes âgées de leur entourage. Secondaire mais néanmoins célébré, le 10 septembre rend hommage aux professeurs qui sont alors remerciés pour leur travail.

La fête de la mi-automne ou fête de la Lune est le moment le plus important du calendrier des fêtes en Chine après le Nouvel an lunaire. A cette occasion les familles et amis se réunissent autour de fastueux repas et dégustent les traditionnels gâteaux de lune.

La fête nationale a lieu le 1er octobre et se poursuit par la golden week, une semaine de congés pour une grande majorité des chinois.

Fêtes importées et leurs adaptations

Bien que Noël ne fasse pas partie des fêtes célébrées en Chine, le 25 décembre suscite l’intérêt des chinois. Les traditions occidentales attisent la curiosité des consommateurs qui profitent de la période pour découvrir ou consommer les produits importés qui y sont associés.

En plus des fêtes traditionnelles célébrant l’Amour, la Saint-Valentin est une fête importante en Chine. Le 14 février, les couples s’offrent des cadeaux, se rendent au restaurant. En réponse à cette dernière, un mois plus tard, le 14 mars le White Day, consiste à remercier en offrant un cadeau à l’autre.

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, est davantage consacré en Chine à la célébration des femmes. Ces dernières reçoivent des présents et peuvent même dans certaines entreprises, bénéficier d’une demi-journée de congé à cette occasion.

A la fête des mères et celle des pères, célébrées respectivement cette année les 14 mai et 18 juin, s’ajoute la journée des enfants qui a lieu chaque année le 1er juin. Ce jour-là, il n’y a pas d’école et les enfants reçoivent fréquemment un cadeau.

Fêtes commerciales : les consommateurs au rendez-vous

Récemment d’autres fêtes se sont ajoutées au calendrier. Ces dates correspondent à des événements commerciaux synonymes d’opérations de marketing et de promotions entraînant une frénésie d’achats.

La plus connue est la fête des célibataires qui a lieu les 11 novembre. Loin d’appartenir à des traditions millénaires, cette fête est célébrée depuis les années 2000. Promue à l’origine par la plateforme de vente en ligne Alibaba, cette date est inspirée du Black Friday américain. Désormais suivie par l’ensemble des acteurs du e-commerce et même du offline qui proposent alors de nombreuses promotions. L’ampleur du pic de consommation est telle que la fête des célibataires est devenu le plus grand événement de e-commerce du Monde générant plus de 140 milliards d’euros en 2022.

À l’instar du 11.11, d’autres dates ponctuent le calendrier commercial chinois comme le 12.12 qui s’inscrit dans le prolongement l’événement du 11.11 et offre une opportunité commerciale supplémentaire un mois après la fête des célibataires. Le white day est également une date apparue en réponse à une autre date : exactement un mois après la Saint-Valentin, le 14 mars, les chinois remercient leur partenaire pour les cadeaux offerts en en offrant à leur tour.

Le 18 juin figure également parmi les dates clés rythmant le calendrier de la consommation en Chine puisqu’il correspond à la fête du e-commerce, occasion supplémentaire pour les plateformes et marques de proposer des promotions attractives visant à créer l’engouement des consommateurs.

Chacune des dates peut constituer une opportunité commerciale et peut être prétexte à des opérations marketing en proposant des réductions spéciales ou des séries de produits en éditions limitées faisant référence à la célébration.

Vous souhaitez saisir les opportunités qu’offrent ces fêtes commerciales ?

Nos experts peuvent vous accompagner dans votre projet de développement en Chine.

Contactez-nous !

Télécharger notre “Calendrier 2023 des fêtes commerciales en Chine”, en pdf

Read More
新年快乐 ! Belle et heureuse année du lapin !

Le nouvel an lunaire 2023

Le Nouvel an chinois sera célébré ce 22 janvier 2023. Cette année sera placée sous le signe du Lapin, symbolisant la prospérité et la paix. Associé à l’élément Eau, représentant une très bonne capacité d’adaptation et la richesse dans la culture chinoise.

Un défi d’organisation pour les entreprises

La période qui entoure le Nouvel an chinois correspond aux plus longues vacances en Chine. Les entreprises doivent anticiper car la semaine officielle de congés est souvent prolongée ce qui a pour conséquence de ralentir la production et de perturber les chaînes d’approvisionnement.

Des opportunités commerciales à saisir !

Cette célébration majeure du calendrier chinois entraîne un pic de déplacements et de consommation. Les traditionnelles “Hong Bao”, enveloppes rouges contenant de l’argent sont échangées avant d’être dépensées. Le secteur du luxe bénéficie particulièrement de cette période et des échanges de cadeaux qu’elle accompagne. Chaque année, les grandes marques ne manquent pas l’occasion de surfer sur l’événement en proposant des campagnes marketing et même des collections de produits en série limitée célébrant la nouvelle année lunaire.

De l’agroalimentaire au luxe : des secteurs en fête

Les festivités du Nouvel an chinois profite également au secteur de l’agroalimentaire et de la restauration dynamisés par l’augmentation de la consommation des ménages et par l’achat de produits plus haut-de-gamme. En 2021, à l’occasion de la semaine de congés du Nouvel an chinois, plus de 113 milliards d’ euros avaient alors été dépensés.

Vous souhaitez placer l’année 2023 sous le signe du développement en Chine de votre entreprise ?
Avec son expertise et ses 23 ans d’expérience dans l’implantation et le développement commercial en Chine, l’équipe de VVR International se tient à votre disposition pour échanger sur votre projet.

Contactez-nous !

Read More
Chine : le marché du vin en cours de maturation

Le marché de l’alcool en Chine est en constante évolution, encouragé par les changements de pratiques et l’augmentation du revenu moyen.

En effet, progressivement la population chinoise se tourne vers des boissons importées, parmi lesquelles le vin, qui connaît un important succès..

En 2022, la consommation annuelle moyenne est de 2,5 litres de vin par personne majeure (en France, d’après l’INSEE, la consommation annuelle par personne était d’environ 36 litres en 2018).

Le vin n’est pas encore ancré dans les habitudes de consommation des chinois ce qui offre un fort potentiel de croissance pour ce marché.

Panorama du marché chinois du vin

  • Les vins étrangers sont considérés comme de meilleure qualité et plus raffinés que les vins chinois. Ils sont particulièrement appréciés en Chine et représentent 40% des ventes.
  • En 2021, le pays est le 6e importateur en volume avec 4,24 Mdl pour une valeur de 1, 43 milliards d’euro (faisant de la Chine le 7e importateur mondial en valeur).

Les vins made in China

Infos clés : 

  • 785 kha de surfaces de vignoble en Chine
  • 2e plus grande surface d’exploitation mondiale
  • 6,6 MhL de vin produit
  • 10ème producteur mondial

Jusqu’en 2012, la production de vin en Chine a connu un rapide développement avant de ralentir pour privilégier la qualité à l’accroissement des volumes produits.

Récemment, la tendance pour les produits nationaux et les nouvelles pratiques de consommation profitent au développement de la filière viticole chinoise dont les ventes ont bondi de 40% entre 2019 et 2021.

Les vignerons chinois ont su profiter du Covid et de l’explosion du commerce en ligne qui représente désormais 50% des ventes de vin en Chine (alors qu’en 2021, seulement 37% des ventes de vin étaient réalisées online. )

Un ralentissement des importations

Après une augmentation continue des importations de vin, atteignant son paroxysme en 2017 avec pas moins de 750 millions de litres de vin étranger importés, les importations ont diminué.

En 2021, le pays a diminué de 10 % le volume de vin importé par rapport à l’année 2020.

La tendance s’est poursuivie, renforcée par l’épidémie de COVID : les importations ont diminué de 1,29% en valeur au premier semestre 2022 (comparé au premier trimestre de l’année précédente).

Néanmoins cette diminution générale du volume d’importation cache la recomposition en cours du marché du vin en Chine qui se traduit notamment par sa montée en gamme.

La résilience des exportations françaises

A l’inverse de la tendance générale, les importations françaises résistent grâce à leur prestige et la qualité en accord avec les nouvelles exigences des consommateurs.

+ 34% en valeur et 10% en volume des exportations françaises entre 2020 et 2021
+ 1,36% en valeur au premier semestre 2022 comparé au premier semestre 2021 alors que le volume a diminué de 21,24 %.

L’évolution de la demande impose aux marques françaises d’ajuster leur positionnement, ainsi que leurs stratégies de marketing et de distribution.

Tendance : Éducation et montée en gamme

La culture et l’initiation à l’œnologie accompagnent l’achat de vin et contribuent à l’ancrer dans les pratiques de consommation en Chine.

Les amateurs de vin chinois …

  • … sont attentifs aux procédés de fabrication et à l’origine,
  • … privilégient les vins de milieu et haut de gamme,
  • … achètent auprès de cavistes spécialisés désormais largement concurrencés par les ventes en ligne qui ont explosé depuis la pandémie.

Les consommateurs de vin néophytes…

  • … prêtent une attention plus grande au prix,
  • …. recherchent des appellations évoquant la qualité et l’authenticité du produit. (En 2021, parmi les AOP françaises, les Bordeaux représentaient 66% des exportations françaises à destination de la Chine.)
  • …. les consommateurs plutôt jeunes, attirés par le côté festif et la nouveauté, se tournent de plus en plus vers les vins blancs ou même le Champagne.

Retrouvez notre précédent article “Le marché de la bière, des vins et des spiritueux en Chine” en ligne sur notre site internet.

Vous souhaitez saisir les opportunités qu’offre le marché chinois du vin ?

Nos experts peuvent vous accompagner dans votre projet de développement en Chine.

Contactez-nous !

Télécharger cette infographie complète en pdf

Sources : Business France, France AgriMer, le MOCI, Lavrf

Read More