février 2, 2021

[Dossier VVR] Le marché alimentaire en Chine

Le marché alimentaire chinois a atteint 1,251 milliards de dollars en 2020. On estime une croissance annuelle de 4,5% entre 2020 et 2025.

Le marché alimentaire chinois, a atteint 1,251 milliards de dollars en 2020. On estime une croissance annuelle de 4,5% entre 2020 et 2025. Sur l’année 2020, plusieurs industries de ce marché ont connu des croissances notoires comme les produits laitiers et les œufs (+11,63%), la viande (+14%) et les poissons et crustacés (+11,5%).

Les impacts du COVID19 sur l’industrie et le marché alimentaire

La crise sanitaire a eu des effets positifs sur certaines industries, par exemple une marque chinoise de fruits de mer congelés a connu une croissance de 1400% durant la crise. Pendant les premières semaines de déconfinement, les ventes de produits laitiers, les œufs et les légumes ont augmenté de 25/30%. On remarque aussi une forte progression des ventes sur l’e-commerce (+8,6% sur les ventes en ligne sur JD.com).

Au niveau des effets négatifs de la crise sanitaire, on a constaté des baisses de production de la part de certaines industries comme les boissons (-12,6%) ou les produits laitiers (-3,3%). L’industrie des vins et spiritueux a souffert de l’arrêt des restaurants et des banquets / diners d’affaires. Des marchés ont subi des épiphénomènes, comme le marché du saumon qui s’est effondré suite à l’hypothétique présence de la COVID 19 sur une planche de découpe dans un marché de Beijing. Cependant depuis la reprise, ces secteurs ont renoué avec la croissance.

Les leaders du marché

Au sein du top 100, on retrouve principalement des entreprises de boissons (alcool inclus) et de lait. La majorité des entreprises de l’agroalimentaire sont de grands groupes qui contiennent des larges gammes de produits variés. Représentés de manière un peu plus faible dans le top 100, les snacks ont néanmoins un potentiel élevé.

L’ascension de l’e-commerce

En 2020, 8,3% des dépenses totales des consommateurs en produits alimentaires et boissons sont attribuables à l’e-commerce. Les aliments frais se démarquent comme la catégorie d’achat en ligne la plus appréciée et plébiscitée par les consommateurs chinois. Il est nécessaire de se rappeler que traditionnellement les consommateurs chinois achetaient leurs fruits et légumes sur les marchés, en raison de la suspicion de départ de l’épidémie dans un marché, les consommateurs ont fait le choix de modifier leur habitude.

Cette mode ne semble pas éphémère puisque selon une enquête de Nielsen, 89% des personnes ayant répondu au sondage affirment qu’elles continueront à acheter des produits frais et de première nécessité en ligne après la fin de la pandémie.

Les tendances de consommation

3 grandes tendances se dessinent :

  • Une augmentation de la consommation des produits de snacking, et des produits prêts à la consommation
  • Une recherche de l’origine garantie, un besoin de sécurisation quant à la qualité des produits
  • Puis, le phénomène bio/healthy prend aussi son ampleur.

En particulier sur les 2 dernières tendances, à la suite de scandales dans l’industrie alimentaire, mais aussi à la crise de la COVID-19, les consommateurs chinois sont devenus très sensibles et attentifs à la qualité et à l’origine des produits agro-alimentaires.

Ainsi, trois label « vert » chinois sont apparus avec trois agences de certification : OFDC (Organic Food Development and Certification Center of China), OTRDC (Organic Tea Research and Development Center) et COFCC (China Organic Food Certification Center).

Les produits importés en Chine

Entre 2013 et 2018, le marché de l’agro-alimentaire importé a augmenté de 56% pour atteindre les 70 milliards USD en 2018. Les industries qui ont connu le plus de croissance sont :

  • Les produits carnés (15,4%)
  • Les produits laitiers (15,1%)
  • Les fruits de mer (13,9%)

Focus : les importations françaises en Chine

Sur l’année 2019, la France était le pays d’importation préféré sur l’ e-commerce chinois. Environ 36,23 % des consommateurs ont choisi les aliments français lors de leur décision d’achat. Les produits français les plus appréciés par les consommateurs chinois sont les vins et spiritueux, le porc et le lait.

A savoir :

  • La France est le 2e fournisseur de beurre, 7e de lait infantiles, 3e fournisseur de lait liquide
  • Les habitudes s’occidentalisent : 6.9Kg/Hab/an pour le secteur de la boulangerie, l’échelle de l’industrie a atteint 238.4 Milliards CNY et +6.7% de 2013 à 2017 pour le TCAC/hab.
  • La consommation chinoise des vins et bières s’oriente le haut de gamme
  • La France est le 8e exportateur de fruits et légumes vers la Chine : la Chine n’est pas auto-suffisante et le marché devrait à terme s’ouvrir sur d’autres produits
  • On observe également des opportunités dans les secteurs du surgelé, des produits de la mer, et la viande en général.

Vous souhaitez vous développer sur le marché alimentaire chinois? Spécialiste du développement commercial et industriel en Chine depuis 1999,VVR international vous guidera dans vos démarches afin de sécuriser et pérenniser votre développement sur le marché chinois. VVR International répondra à toutes vos interrogations afin de vous aider au mieux dans votre projet.

Contactez-nous !

Télécharger ce dossier en PDF

Sources : www.marketing-chine.com; www.deleguescommerciaux.gc.ca