Accompagnement à la création et mise en route d’une entité en Chine : cas pratique

Nous avons vu dans un article précédent intitulé « How to prepare the distribution of its products in China » qu’il est primordial de se poser un certain nombre de questions avant de se lancer dans l’export et que toute démarche pour l’export, surtout lointain, doit se faire de manière méthodique. Le pays cible identifié, il faut définir le plan d’actions en adéquations avec un budget et des ressources humaines. Pour illustrer ce point, nous allons prendre une étude de cas représentative des solutions que VVR International peut apporter dans ce domaine.

201406 création et de mise en route de société en Chine

Un industriel, spécialisé dans la production de composés chimiques, est venu nous voir afin de l’accompagner dans sa démarche d’implantation et développement en Chine.
Cet industriel contacte VVR International avec le projet d’un montage de laboratoire en Chine dans le but de fabriquer puis commercialiser ses produits localement. Cela fait des années que cette société distribue en Chine via l’intermédiaire d’un agent mais elle ressent le besoin d’asseoir une base localement afin de développer le business.

Le problème qui se pose à ce client est de savoir :

  • Quelle est la structure la plus adaptée à ma problématique en termes de budget, d’emplacement, de taille, de composition… ?
  • Quelles sont les réglementations à respecter ?
  • Quels sont les risques du montage d’une structure en Chine et comment les gérer ?
  • Quel est le planning et l’investissement nécessaires ?
  • Comment recruter les bons éléments ?
  • Quelles sont les procédures de travail à mettre en place ?

Fort de son expérience, VVR International a proposé la livraison d’un projet clé en main séquencé en 4 phases distinctes.

Phase 1 : Analyse des besoins

Sur la base d’un questionnaire développé en interne, nous avons interviewé les différents départements présents chez le client afin d’identifier les besoins de la structure chinoise concernant entre autres les équipes (nombre, compétence, organigramme…), les locaux (situation, taille…), les lignes de production (équipements, flux…) etc.

Suite à ce diagnostic, nous avons réalisé une étude de marché terrain focalisée sur le secteur d’activité du client afin de mieux comprendre les organisations mises en place par les acteurs de ce marché, de calculer les prix rendus client Chinois en RMB et d’intégrer les problématiques de règlementation dans la réflexion stratégique.

De cette double analyse VVR International a établi un business plan sur 3 ans et a pu déterminer de manière précise les actions à mettre en place ainsi que le planning reprenant chaque phase du projet d’implantation et de développement commercial.

Phase 2 : Enregistrement de la société en Chine

Au regard de la situation, la forme juridique sélectionnée a été la WOFE (Wholly Owned Foreign Enterprise), qui est la forme de société dont le capital est détenu à 100% par des fonds étrangers.

Les départements administratifs et légaux, internes à VVR International, se sont chargés de la création de la société du client en Chine, depuis la définition de la raison sociale à l’obtention de toutes les licences et autorisations nécessaires à la mise en activité de l’usine. Ce travail fastidieux ne peut être réalisé que par des experts habitués à rassembler toutes les informations, remplir toutes les déclarations et surtout s’inscrire auprès des différents bureaux des taxes et banques.

Phase 3 : Montage et gestion de la structure

Une fois la structure juridique créée, VVR International a mobilisé au même moment plusieurs départements :

  • Direction : La direction VVR a pris en main la gestion de la structure permettant entre autres l’ouverture des comptes bancaires, la signature du bail…
  • RH : VVR a réalisé les différentes fiches de postes correspondant à l’organigramme défini préalablement, a lancé la recherche de candidats et a assuré les interviews. Sur 80 postulants, VVR a sélectionné 40 personnes pour entretien final et a finalement embauché une équipe de 12 personnes, dont le GM.
  • Supply chain : VVR a recherché et qualifié les partenaires logistiques et les sous-traitants industriels permettant d’assurer le bon approvisionnement des composants et la bonne distribution des produits. Dans le même temps, cette équipe a du s’occuper de l’import d’équipements de production depuis l’Europe jusque sur le site de l’usine.
  • Commercial : Les commerciaux VVR se sont appuyés sur l’étude de marché réalisée en phase 1 et ont activé leur réseau pour identifier des prospects ou partenaires potentiels et se sont rendus chez eux pour leur présenter la société et les produits des clients et ainsi recueillir les premières impressions.
  • Production : L’activité de ce département a consisté à rechercher l’emplacement le plus pertinent au regard des situations des concurrents et des clients mais aussi en prenant en compte les différents avantages proposés par les zones locales. Ils ont également travaillé conjointement avec les équipes supply chain pour la qualification des équipements requis par le client pour la production. Ce sont également eux qui ont suivi l’installation des lignes de fabrication jusqu’à validation par les équipes techniques du client.

Dans le même temps, VVR a rédigé les procédures de travail propres à chaque fonction sur la base de KPI clairement définis, les a testées et révisées pour ensuite former les équipes nouvellement recrutées. Cette formation réalisée, les équipes ont pu prendre leurs fonctions sans que cela n’ait d’impact sur la production.

Phase 4 : Suivi et transfert de la structure

Après que les équipes ont été mises en place, le travail de VVR a consisté à assurer un suivi hebdomadaire avec la direction pour recueillir les avis et les demandes des différents intervenants au projet, et être en mesure d’ajuster les procédures et les objectifs. Le client ayant validé la structure et les équipes, VVR a pu se retirer du projet et redonner la main complète au client en Europe, seulement 8 mois après le lancement du projet.

Ce type de projet est aujourd’hui de plus en plus courant car les industriels ont bien conscience que seule une implantation locale leur permettra d’augmenter considérablement leur chance de réussite dans la distribution de leurs produits en Chine.

Ces clients choisissent la solution VVR car elle permet un investissement mesuré et pas-à-pas, tout en garantissant un niveau de sécurité maximum, inhérent à la gestion de la mission par des équipes pluridisciplinaires, professionnelles et expérimentées.

 

 

Consultez nos autres articles